Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Le secteur hôtelier interpellé par l’efficience énergétique

PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 12 Juin 2014 15:34

 

 

Alors que la vision 2010 n’a pas atteint ses objectifs, que ce soit en termes qualitatifs ou quantitatifs, voilà que la vision 2020 est déjà en marche.
A mi parcours, nous sommes encore loin des objectifs tracés. Mais qu’à cela ne tienne, l’essentiel est de rester dans la course dans un monde où le touriste est la cible de toutes les convoitises. Peut-on, dès lors, reprocher aux gouvernements successifs d’avoir de l’ambition ? Certes non. De plus il faut dire que les décideurs, institutionnels et privés, mettent du cœur à l’ouvrage malgré des difficultés structurelles de certains services associés et dont la résolution prend plus de temps que prévu.


Dans tout cet échafaudage, il semble qu’un élément important a été négligé : le tourisme est un secteur énergivore et aucune initiative sérieuse, ou presque, n’a été faite pour en atténuer l’impact sur la facture énergétique nationale et, ce faisant, sur l’exploitant de l’hôtel. Il y a bien le label environnemental « Clef Verte », qu’il faut bien entendu saluer, mais cela reste bien insuffisant au regard des nombreuses possibilités d’économies d’énergie qu’offre l’architecture hôtelière.


Dans ce dispositif, l’architecte joue un rôle important puisque, dès la phase « conception » le parti pris architectural et le choix de l’implantation sont primordiaux : c’est ce qu’on appelle la conception bioclimatique.
Ce n’est que dans une seconde étape que rentrent en ligne de compte les produits et matériaux utilisés pour la construction. A cette étape, certaines décisions s’avèrent décisives, comme celle du choix des lampes économiques. Remplacer souvent une lampe éteinte prématurément, supposée éclairer l’enseigne de l’hôtel, peut coûter 100 fois plus cher que la lampe elle-même. Lésiner sur le budget domotique qui permet, entre autres, d’éteindre la climatisation quand la chambre d’hôtel n’est pas occupée est une décision regrettable tant les économies potentielles sont énormes.


A ce jour, la plupart des hôtels sont construits en dépit du bon sens, car les maîtres d’ouvrages ne tiennent compte que du coût direct de l’établissement. Quant aux coûts d’exploitation, ils restent sourds aux conseils avisés des professionnels, quand bien même l’évidence est prouvée. Dans ces considérations, l’Etat doit prendre ses responsabilités et légiférer, rapidement, sur le secteur hôtelier en particulier. N’a-t-il pas obligé les marocains, réfractaires au départ, à mettre la ceinture de sécurité une fois à bord de leurs voitures. Certes, la Règlementation Thermique des Bâtiments au Maroc (RTBM) est sensée palier à cette insuffisance, mais son application tarde à venir. Au rythme actuel, il faudra des années avant qu’une application stricte devienne effective. Entretemps, de l’eau aura coulée sous les ponts et on aura construit, car 2020 c’est déjà demain, une multitude d’hôtels « isolés » comme des passoires.
C’est vrai, nous sommes les rois du couscous !

 


Fouad Akalay

 

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.