L’harmonie des espaces selon Hakim Contact : Hakim Benjelloun Benjelloun

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Partager

Contact : Hakim Benjelloun



L’architecture de Hakim Benjelloun cherche avant tout à répondre au besoin des maîtres d’ouvrage dans la vision spécifique à chaque projet. Selon les différents contextes, ses projets révèlent son savoir-faire. Il est créatif et à l'aise aussi bien dans une architecture de tradition marocaine que d’inspiration contemporaine.
La recherche de l'harmonie se retrouve à travers l’étude des séquences qui rythment les bâtiments ainsi que le dessin privilégiant l’équilibre des proportions. Le fil conducteur de l’ensemble de ses projets est clairement exprimé.

Après avoir obtenu son baccalauréat en 1975 au lycée Lyautey de Casablanca, Hakim Benjelloun s’inscrit à l’Ecole Spéciale d’Architecture à Paris où il reçoit son diplôme en 1982. Il suit en même temps des cours à l’ICI (Institut de la Construction Industrialisée) et obtient un certificat SCAB-EPCM. Souhaitant poursuivre sa formation avec une expérience américaine, Hakim Benjelloun sera diplômé d’un master en architecture à U.C Berkley en 1984 et suit à Cambridge un séminaire à MIT sur les thèmes du design, de la technologie et de la logistique des grands ensembles de logement. Durant son parcours d’étudiant en architecture, il a régulièrement effectué des stages professionnels dans de nombreuses agences d’architectes tant au Maroc qu’à l’étranger. Ainsi il a travaillé à Casablanca dans les agences de Jean-François Zevaco, Elie Azagury et Louis Riou, dans le cabinet d’architecture Herbert à Paris, chez DMJM Architects & Planners à San Francisco et ACL Architecture & Interior Design à New York. Au cours de sa carrière professionnelle, Hakim Benjelloun a eu l’occasion de collaborer avec de nombreux décorateurs et architectes d’intérieur de renom tel que : Jean Baptiste Barian, Ronald Cecil Sportes, Jaques Garcia, Bill Willis, Agnès Comar, Jacques Grange, Sybille de Margerie ; ainsi que des agences d’architecte internationales telles que HKS et WATG. L’architecte exerce au Maroc depuis 1986, dirige son agence, qui a réalisé de nombreux projets dans des domaines très variés comme le résidentiel haut de gamme, l’hôtellerie, les immeubles de bureaux, l’enseignement, l’industrie et le logement économique.

Siège de SPIE Maroc à Casablanca

Le projet du siège de SPIE Maroc à Casablanca s’aligne aux exigences de ce grand groupe par une fonctionnalité rigoureuse répondant aux standards de l’entreprise. Il s’étend sur une superficie de 5,65 ha et se développe sur une surface construite d’environ 10 000 m².
Le projet comporte trois ensembles de bâtiment : le siège principal, qui loge la direction générale, l’ensemble des services et les locaux informatiques, totalisant une surface couverte d’environ 7 000 m² répartie sur trois niveaux (rez-de-chaussée, sous-sol et étage) ; en annexes : les locaux sociaux et archivage d’une part, et d’autre part, les bâtiments industriels à usage d’entrepôt : ces bâtiments totalisent une surface de près de 3 000m² sur un seul niveau le rez-de-chaussée.

Le siège de la BMCE Bank à Casablanca

Le projet cumule près de 9 000 m², sur 9 niveaux, soit un rez-dechaussée, 5 étages et 3 sous-sols. Au RDC, accessible au moyen de passerelles en verre au dessus d’un vide sur les sous-sols, se déploie un vaste plateau aménagé en agence. De par son traitement architectural original, ce bâtiment témoigne d’une réelle volonté d’ouverture de la banque sur la ville. La façade de forme circulaire à l’angle est entièrement revêtue de verre entouré de brises soleil métalliques et ponctuée de colonnes en inox.

Immeuble de bureaux à Casablanca
En collaboration avec Aziz Tber

Cet immeuble de bureaux de 6 000 m² à R+7, regroupe 10 niveaux dont deux sous-sols, un rez-de-chaussée, et sept étages. La façade principale a une composition dynamique, avec les balcons harmonieusement agencés, des retraits et saillies qui témoignent d’une architecture volontaire. La façade est entièrement habillée de matériaux high-tech : verre, inox, alucobon et ardoise agrafée et s’inscrit ainsi dans une mouvance de l'architecture contemporaine.

Le Boutique-Hôtel Relais et Châteaux Ksarcharbag

Inspiré de l’architecture mauresque du XIVe siècle, ce « Boutique hôtel » implanté dans la palmeraie de Marrakech est conçu comme une demeure privée. Un vaste ryad intérieur planté et agrémenté d’un bassin ou coulent les eaux depuis l’entrée vers des fontaines dans les patios, distribue les chambres. L’ensemble des espaces communs (hammam, salons, bibliothèque, salle de billard salon de thé, fumoir, patio, …) sont aménagés suivant un concept décoratif inspiré de l’Andalousie médiévale tout en intégrant les techniques modernes de confort.

Rénovation de l’Hôtel la Mamounia à Marrakech

La rénovation de La Mamounia à Marrakech a tenu à sauvegarder l’esprit de la conception originale des années 20 de l’hôtel, remettant en valeur l’art architectural traditionnel marocain. Les étages dans leur ensemble ont été réaménagés de manière à créer un nombre supplémentaire de suites avec la contrainte de la trame existante. D’autres bâtiments ont été rajoutés comme la création d’une villa pour le logement du directeur, un nouveau poolhouse et l’intégration d’un riyad aménagé en restaurant marocain.