Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Agadir Un concours pour deux places
Lundi, 28 Février 2011 11:37

Agadir Un concours pour deux places


Actuellement la zone touristique et balnéaire d’Agadir est insuffisamment qualifiée pour répondre correctement à la demande.

Consciente de la situation, la volonté de la Commune Urbaine d’Agadir est de mettre en place divers projets en vue d’aboutir à un aménagement urbanistique cohérent et répondant à la mesure de la situation stratégique du site. C’est dans ce contexte précis que s’inscrit le concours national pour l’aménagement des places Bijaouane et Al Wahda.


Les espaces collectifs jouent un rôle social essentiel de lieu d’échange, de rencontre et de loisirs. Au même titre que l’architecture, l’espace public est la vitrine de la ville, reflétant son identité et son dynamisme. La prise de conscience des collectivités locales se concrétise dans les villes et Agadir est dans la tendance. D’une superficie de 8 ha, le site des places Bijaouane et Al Wahda est délimité par la promenade du front de mer à l’ouest, le boulevard du 20 août à l’est, l’hôtel Tafouk au sud et l’accès à la promenade de Tawada au nord.

Ce terrain, bien que disposant d’un emplacement stratégique au coeur du site touristique balnéaire (STB), est actuellement quasi sous-utilisé et enclave une bonne partie du littoral où l’absence d’aménagement et d’animation ne permet pas, actuellement, de répondre aux attentes de la population.

Cependant, de par leur situation stratégique et leur superficie, elles constituent une opportunité précieuse par l’émergence d’un pôle urbain d’animation majeure. Pour tenter d’y remédier, l’aménagement de ces deux places se doit donc de répondre à un double objectif qui est de reconquérir le site sous-utilisé pour ensuite le requalifier en proposant une meilleure intégration des bâtiments existants afin qu’ils participent à créer une animation urbaine et un meilleur vis à vis du site sur la plage. Il est également nécessaire d’identifier et mettre au service du projet les potentialités que comportent les espaces à aménager pour faire distinguer les places par des fonctions et des qualités spécifiques. Cet espace doit notamment se démarquer par les éléments suivants :

• Polyvalence et permanence d’utilisation.

• qualité du mobilier urbain et plantations.

• intégration de la fonction ludique.

• zones de stationnement.

• accessibilité et adaptation aux personnes à mobilité réduite.

Les divers projets proposés ont donc été réfléchis afin de proposer une intervention visant à faire revivre le cœur de la ville par des actions ciblées, intégrées dans une vision générale.

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.