Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

3e prix : Projet Asri Sara et Glaoui Khaoula
Mardi, 08 Mars 2011 11:20

 

3e prix : Projet Asri Sara et Glaoui Khaoula


Comment se fait-il donc que la ville souffre d’un manque latent d’équipements culturels dignes de son rang, alors même que ses monuments historiques tombent en ruine, à l’image des anciens abattoirs de La Villette (Hay Mohammadi) ?

Ce projet de reconversion fera des anciens abattoirs de Casablanca construits en 1922 par Desmaret et Geslin, un forum pour les idées, une référence pour la communauté artistique et pour le grand public, avec une programmation singulière et continue dédiée à l’impulsion et à l’exposition.

Mais ce projet de reconversion est aussi une occasion inopinée d’éduquer une société encore réticente face aux arts et à la culture. C’est dans ce sens laque le projet se doit d’impliquer le visiteur en acteur protagoniste.

L’idée directrice n’est pas sans rappeler l’organisation spatiale des temples antiques, grecs ou égyptiens, de par cette gradation entre un espace public et ouvert dédié aux profanes, et un lieu dédié plus particulièrement aux professionnels des arts : de la cour au naos, du public au privatif, du profane au sacré.

Autre idée motrice de notre projet de reconversion : promouvoir la culture et les arts, en les dépouillant du cachet « élitiste » qui les définit. Pour cela, nous avons injecté un point névralgique au niveau de la grande halle de boucherie, créant ainsi un Baz’Arts, un simple jeu de mots (bazars) où tous les sens sont en éveil, où toutes les disciplines se côtoient le plus naturellement.

Enfin, l’objectif à atteindre par ce projet de reconversion était pour nous de rendre ce patrimoine de la ville à la cité et à ses habitants : plus de mur d’enceinte, plus de limites espace public/propriété privée... en somme, un nouveau pôle culturel extraverti.

 

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.