Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Jennifer Siegal couronnée à la 4ème édition du prix arcVision
Mardi, 12 Juillet 2016 09:09

jennifer-siegal-arcvision

 

 

L’américaine Jennifer Siegal a remporté la 4ème édition du prix arcVision – Women and Architecture, le prix d’architecture féminin d’Italcementi. Des mentions honorables ont été accordées à Pat Hanson du Canada, Elisa Valero Ramos d’Espagne et Cazú Zegers du Chili. La présentation du prix a eu lieu en avril dernier à Milan lors du 21ème Salon International de la Triennale.


Jennifer Siegal est la gagnante de la 4ème édition du prix arcVision Prize – Women and Architecture, le prix international d’architecture pour les femmes organisé par Italcementi. Le prix a été attribué, à l’unanimité du jury, et la gagnante a été décrite comme « une courageuse pionnière dans la recherche et le développement des systèmes de construction préfabriquée à bas prix en faveur des populations des quartiers défavorisés, où elle a été en mesure d’inventer et de construire des solutions pratiques, et un nouveau langage pour le logement mobile et à faible coût ».
Le prix a été présenté le 7 avril dernier au Teatro dell’Arte de la Triennale de Milan, à l’occasion de la tenue du 21ème Salon International de la Triennale, afin de souligner le lien entre arcVision, le magazine d’Italcementi Group et le monde international de l’architecture.


L’architecte américaine, née en 1965, a été sélectionnée après deux jours de réunions et de discussions du jury, qui cette année est constitué de professionnelles remarquables du monde architectural et socio-économique : Shaikha Al Maskari (membre du Conseil de l’Arab International Women’s Forum - AIWF), Vera Baboun (Maire de Bethléem), Odile Decq (fondatrice du cabinet d’architecture Odile Decq), Yvonne Farrell (co-fondatrice du cabinet d’architecture Grafton Architects), Daniela Hamaui (journaliste), Louisa Hutton (co-fondatrice partenaire du cabinet d’architecture Sauerbruch Hutton), Suhasini Mani Ratnam (actrice indienne, productrice et écrivain), Samia Nkrumah (présidente du Centre Panafricain Kwame Nkrumah), Benedetta Tagliabue (fondatrice du cabinet d’architecture Miralles Tagliabue EMBT), Martha Thorne (directrice du Pritzker Prize).


ArcVision Prize, qui en est à sa quatrième édition, confirme son originalité à l’échelle internationale : un évènement majeur pour Italcementi, basé sur un projet positif et durable, qui réaffirme le rôle essentiel de la personne, la valeur du talent et les possibilités d’innovation conçues comme équilibre entre le développement technologique et le respect du contexte local.
“L’expérience de l’Expo Milan 2015 – déclare Carlo Pesenti, CEO d’Italcementi – a confirmé certaines de nos profondes convictions. Le rôle central joué par les femmes dans la société actuelle, leur capacité à construire un avenir plus harmonieux, leur sensibilité à combiner l’innovation technologique avec la passion, l’imagination, les sentiments et le dévouement – ce sont des valeurs fondamentales qui, lorsqu’elles sont interprétées au féminin, sont capables de transformer le visage même du présent, d’ouvrir de nouveaux horizons dans un mode de vie contemporain qui n’est pas toujours facile. C’est pourquoi nous sommes heureux et honorés de présenter cette année l’arcVision Prize – Women and Architecture, qui continue à sélectionner des projets d’architecture féminins internationaux définis par l’aspiration à la beauté, la poursuite de la fonctionnalité et l’espoir de participer à la construction de nouvelles villes et communautés harmonieuses. C’est la voie que notre groupe a choisi pour réaffirmer sa vision des «problématiques de la femme» dans l’architecture, qui au final, ne cesse d’étonner, en concevant des chefs-d’œuvre de technologie et de durabilité, unions entre matériaux et formes, combinaisons entre élégance et efficacité ».


Federica Galloni, directeur général en art, en architecture contemporaine et banlieues du ministère des Beaux-Arts, de la culture et du tourisme italien, qui était présente à la cérémonie de remise des prix a affirmé à propos de l’architecture produite par les femmes : « améliorer l’architecture et l’art contemporain, développer la réhabilitation des banlieues grâce à des politiques urbaines appropriées, en alliant l’architecture à la nécessité d’une meilleure qualité de l’environnement bâti et, par-delà, de la vie des gens : dans ces secteurs, la créativité du design féminin apporte une approche originale et innovante. Notre ministère accorde une attention particulière aux femmes professionnelles lors de chaque sélection : les conservateurs, les artistes et, en particulier, les architectes ».
Les finalistes ont été sélectionnées parmi des professionnelles désignées par un groupe international de conseillers, puis évaluées par le comité technique et culturel qui a défini la shortlist soumise au jugement du jury. Vingt professionnelles, très différentes par leurs origines, par leurs secteurs et approches de la profession d’architecte, pour donner un aperçu précis et exhaustif du paysage contemporain de l’architecture féminine.


Attribuer à son atelier (fondé en 1998) le nom de Bureau de la Conception Mobile était évident au vu du grand intérêt de Jennifer Siegal pour les espaces “de transition”. Son travail se concentre sur la conception de structures mobiles, amovibles et repositionnables, basé sur sa recherche d’un nouveau type de préfabrication qui utilise des procédés industriels pour créer des bâtiments plus efficaces et mobiles, qui impliquent, dans certains cas, l’utilisation de roues comme un élément pour rendre l’architecture plus conviviale et littéralement dynamique. Siegal a traité ces aspects à la fois à travers des espaces d’enseignement publics et en travaillant avec le thème de l’habitation, à la résidence Seatrain (2003) à Los Angeles, par exemple, ce qui a créé un espace de vie dynamique à partir de l’utilisation de conteneurs standards simples.
La gagnante a assisté à la cérémonie de remise des prix et a déclaré lors de l’annonce du prix : “Recevoir le Prix arcVision est le moment le plus important de ma carrière mais également beaucoup plus grand que moi. Il est pour les femmes qui se dressent à mes côtés et pour les femmes dans l’histoire qui ont sculpté la voie et ont créé un espace dans lequel nous sommes toutes désormais reconnues pour notre travail. Merci aux membres respectables du comité de sélection et pour l’impact que ce prix aura sur les futures générations de femmes à venir.” Le jury, supervisé au cours de ses séances de travail par Stefano Casciani, directeur scientifique du prix, a également octroyé une mention honorable à Pat Hanson (Canada), Elisa Valero Ramos (Espagne) et Zegers Cazù (Chili).


La rédaction

 

À propos de arcVision Prize

 

L’objectif de arcVision Prize est d’améliorer l’image de la femme designer dans l’architecture contemporaine, avec un accent particulier sur les qualités dont une architecte moderne a besoin pour développer son originalité dans sa profession lors de sa recherche de solutions avancées et non conventionnelles, en développant tout particulièrement une forte et mature sensibilité au contexte humain et social.
ArcVision Prize est un prix annuel pour une femme architecte dont le travail comprend l’innovation technologique, la durabilité et la culture du design dans une combinaison harmonieuse de la fonction et du style. Le prix donnera la préférence aux conceptrices qui travaillent dans des conditions particulièrement sensibles, au regard du type de projet et de son contexte.
Les nominées pour le prix doivent avoir conçu et signé/co-signé au moins une œuvre (construite ou en stade de planification d’exécution) qui présente des solutions technologiques et fonctionnelles innovantes ainsi que des valeurs, avec une attention particulière à la durabilité. D’autres exigences principales sont que les candidates ont mené des activités de recherche sur le développement de solutions innovantes dans les systèmes de construction et ont combiné leur activité professionnelle avec des activités éducatives et d’information.
Le prix est un projet de recherche et d’atelier à i.lab, le Centre de Recherche et d’Innovation d’Italcementi Group à Bergame, conçu par Richard Meier, qui est aussi un centre de diffusion de méthodologies et technologies innovantes. La gagnante reçoit également de l’argent dont une partie peut être, à sa discrétion, consacrée à des projets sociaux.

 

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n° 140 – Juin 2016

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.