Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Le Consulat Général d’Italie refuse le visa à des étudiants architectes marocains pour un voyage culturel
Mercredi, 29 Mars 2017 14:46

san-felice-chiodo-venise

 

3 étudiants architectes et designers marocains devant participer à un voyage culturel organisé par l’association ARCE se sont vu refuser le visa dument déposé auprès du Consulat Général d’Italie à Casablanca.


En plus de ses nombreuses activités de recherche, de formation et de partenariat avec d’autres organismes, ARCE organise chaque année en Italie, un voyage pédagogique avec, au programme, des visites de monuments historiques, des expositions d'art etc...au bénéfice d’étudiants des écoles supérieures et universitaires marocaines dans les domaines concernés, art, architecture, design..: Dans ce cadre ARCE a organisé, récemment, des voyages aux profits de cette catégorie d’étudiants à l exposition universelle de Milan en 2015, le jumelage d’art entre Fès et Florence etc.
Cette année ARCE a prévu un riche voyage culturel en Italie, avec comme première étape la ville de Milan pour, entre autres, son salon du meuble et du design puis Florence, la cité de Roméo et Juliette puis Vicence et pour boucler le voyage, Venise.


Ce projet de tourisme culturel a été préalablement transmis à l'Ambassade d'Italie à Rabat et au Consulat d'Italie à Casablanca. Les personnes inscrites au voyage des étudiants des écoles d'architecture et d’art et seront accompagnés par Pascal Di Fazio, architecte italien vivant au Maroc tout au long du voyage. Ce dernier a écrit personnellement aux autorités Italiennes du Maroc pour les prévenir de l’importance de ce voyage mais également pour se porter garant du groupe


Or, grande a été la déception et l’étonnement des étudiants et du président de l’association, Pascal Di Fazio, de voir que certains étudiants se sont vu refusé le visa pour le motif suivant : « LES INFORMATIONS COMMUNIQUEES POUR JUSTIFIER L’OBJET ET LES CONDITIONS DU SEJOUR ENVISAGE NE SONT PAS FIABLES ».
Alors que d’autres étudiants ont obtenu le visa avec le même dossier parfaitement documenté et renseigné, c'est-à-dire le même objet et les mêmes conditions de séjour ! Une situation inique, injuste et incompréhensible qui remet sur le tapis la politique de coopération culturelle, et d’octroi des visas Shengen pour les séjours culturels et de coopération aux étudiants marocains de l’enseignement supérieur.


A propos de ARCE


L'association à but non lucratif, ARCE, formée par 10 fondateurs, dont 4 de nationalité italienne et 6 de nationalité marocaine et dont le siège est à Casablanca a été créé en décembre 2011 et homologuée par les autorités marocaines en 2012. Elle a dans ses statuts la réalisation de projets culturels, la recherche, échanges culturels et professionnels, humanitaires et de solidarité ainsi que la formation continue. L’architecte Pascal Di Fazio, diplômé de l'Ecole Polytechnique de Milan, de nationalité italienne, a été élu président.


Interview Pascal Di Fazio


« L'art, pour nous, est un moyen idéal pour communiquer avec le monde. Nous sommes responsables de ce que nous concevons et réalisons.
L'Italie est le premier pays dans le monde pour la culture, l’art et l’histoire de l’architecture. Nous croyons fermement dans les idées et les projets culturels, en particulier en ce qui concerne les échanges culturels entre l'Italie et le Maroc.
Ce refus est une insulte à l'Italie, au Maroc, au tourisme et à l'association qui a planifié ce voyage culturel. Au cours des dernières années, nous avons organisé plusieurs voyages similaires et des expositions d'art sans que cela pose le moindre problème, ce qui est normal.


Refuser d'accorder des visas aux étudiants en architecture et art, cela signifie leur interdire de parfaire leur formation. De plus l’Italie, pour son économie, a besoin de touristes étrangers et l'association avec ses initiatives culturelles contribue, à son modeste niveau, à l’amélioration de l'économie touristique ».

 

 

 

 

 

 

Élections des architectes : la bouée salvatrice des réseaux sociaux ?

    Les élections du Conseil National de l’Ordre des Architectes vont avoir lieu le 21 avril 2017. Depuis plus de 15 ans, cett...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.