Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Exposition de l’artiste plasticienne Majida Khattari - « Corps ornés »

PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 04 Mars 2016 10:55

Aubade

 

 

 

L’artiste Majida Khattari expose ses œuvres récentes du 15 mars au 12 avril 2016, à la galerie d’art L’Atelier 21.


Après « Orientalismes » en 2010, « Luxe, désordre et volupté » en 2013, Majida Khattari poursuit son exploration passionnée de l’Histoire de l’Art occidental et présente sa nouvelle série photographique « Corps ornés ».


Dans ses œuvres photographiques, Majida Khattari revisite, recrée les clichés qui dominent la peinture orientaliste. En reconstituant des décors inspirés de célèbres compositions orientalistes, Majida Khattari « contemporanise » ses personnages en les dotant d’un statut incertain qui tient à la fois du fantasme et de la réalité photographique. On y retrouve la liberté et la sensualité qu’avaient fait découvrir à l’Occident les peintres orientalistes, mais les codes et expressions visuelles de la représentation y sont imperceptiblement déplacés et détournés.
La curatrice Valérie Labayle parle des œuvres de l’artiste en ces termes : « Majida Khattari s'inscrit dans ces questionnements sur la représentation des corps vêtus et dévêtus. Avec « le corps orné », elle met l'accent sur l'accessoire.


Elle mêle sa pratique de peintre des débuts de sa formation et son travail de photographe, mais en utilisant des moyens techniques contemporains [...]
Les corps apparaissent sous le voile, suggérés dans toute leur sensualité, renforcée par la présence des tissus colorés, l'agencement des rideaux et des tentures, comme la mise en scène d'un décor d'opéra. La théâtralisation de l'espace, la construction des perspectives et le recouvrement des corps renforcent le jeu avec le regard du spectateur. Le voile fait ainsi écran entre les corps dénudés et notre regard, comme les moucharabieh, ces fenêtres grillagées masquant les intérieurs du regard extérieur mais dévoilant le spectacle de la rue depuis les habitations. »


Née en 1966 à Erfoud, Majida Khattari a fait ses études à l’Ecole des Beaux-Arts de Casablanca puis aux Beaux-Arts à Paris.Depuis 1996, Majida Khattari crée des défilés-performances inspirés de la situation des femmes dans les sociétés arabes. Elle met en scène des modèles qui portent des Vêtements-Sculptures traitant du statut de la femme mais se référant également à l’actualité politique contemporaine, aux questions de laïcité et de religion. Elle scénarise ses performances et fait appel au chant, à la musique et à la danse. En parallèle, Majida Khattari réalise des photographies, des installations, des vidéos et des films.


Galerie d'art L’Atelier 21

 

 

 

 

 

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.