Le Groupe Holmarcom met en lumière le design marocain à travers 17 artistes

Imprimer
Mardi, 08 Novembre 2016 15:43

Luminaire Kamy – Reda Bouamrani

 

 

En écho à la COP22, événement mondial accueilli cet automne par le Maroc et dans la continuité de son engagement en faveur de l’artisanat marocain, le Groupe Holmarcom organise une exposition aussi éco-responsable qu’éco-citoyenne.
Résolument tournés vers l’environnement et l’avenir, 17 artistes y partagent une inspirante effervescente créative verte.
Œuvres novatrices, techniques respectueuses de la planète, matériaux nobles et recyclés sont autant de singularités qui nous invitent tout en beauté à mener une véritable réflexion et une prise de conscience collective sur le thème de l’écologie.


Espace de l’exposition


Cet espace présente 17 créations uniques toutes conçues dans un esprit éco-conscient par des designers marocains. L’enjeu de ce projet est de réaliser une galerie d’exposition respectant les mêmes notions d’éco-conscience et d’éco-responsabilité. Formes organiques, matériaux recyclés, modularité, simplicité de fabrication et d’utilisation sont les axes principaux du travail de conception de cet espace réalisé par le designer marocain Younes Duret.
Fabriqués à partir de bois recyclé et recouverts de peinture naturelle à l’eau, les présentoirs et le comptoir d’accueil sont conçus de manière à utiliser un minimum de matières. Une fois à l’intérieur de la galerie, l’espace est accueillant, doux et chaleureux, loin du tumulte du chapiteau. Le choix des couleurs pastel nous rappelle celles de la ville ocre Marrakech. Au coeur de la galerie se trouve un petit salon cosy au-dessus duquel sont suspendues des plantes originaires de régions arides. Cet endroit symbolise en quelque sorte la découverte inattendue d’une oasis de fraîcheur.


Cloison TADWIR*


Avant d’entrer dans cette galerie aux mille créations surprenantes, une imposante et esthétique cloison s’élève face à vous. Cette cloison, 100% éco-consciente, a été créée par le designer marocain Younes Duret et fabriquée à partir de bois usagé provenant des chantiers de Marrakech. Afin d’ériger les murs, le designer a créé un système d’assemblage intelligent nécessitant pas moins de 800 pièces.
L’ornement islamique gravé sur les façades avant des cloisons a été inspiré du cercle géométrique à l’intérieur duquel toutes les lettres arabes s’inscrivent. *Terme en arabe signifiant recyclage « تدوير »


Les artistes de l’exposition :


Salima Abdel Wahab, Kenza Bennani, Kanza Ben Cherif, Réda Bouamrani, Samir Chaoui, Sophia Chraibi Giorgi, Khalid Darnaoud, Younes Duret, Khalid El Bastrioui, Hicham El Madi, Duo Taha El Qortbi et Ayoub Ariba, Mouna Fassi Fihri, Saida Kadiri, Wafaa Kiran, Hicham Lahlou, Duo Marie et Morgane Lloret, Soufiane Tiglyene.