Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Assurances construction : analyse du nouveau projet de loi
Mercredi, 17 Septembre 2014 08:15

assurances-constructionn.jpg

 

Au Maroc, faute d’obligations, la souscription des polices d’assurance couvrant les travaux de construction reste généralement liée à la volonté des maîtres d’ouvrage. La situation va bientôt changer car les professionnels de l’assurance ont mis en place un projet de loi relatif à l’obligation d’assurance construction. Mohamed Jamal Bennouna nous fait un premier éclairage sur ce projet et les changements qu’il impliquera auprès des professionnels du BTP.

 

Maroc, la garantie des constructeurs est restée intimement liée au seul article 769 du Dahir des Obligations et des Contrats, du 12 août 1913, dans sa pure expression juridique et technique qui remonte au début du XXème siècle. Après l’avènement du protectorat français, cet article va connaître une seule modification édictée par le Dahir N° 1-59-225 du 8 décembre 1959. Cette modification n’a porté enfin de compte que sur la durée de la garantie, fixée auparavant à cinq ans avant d’être prolongée à dix ans. Cette garantie tire ses sources de l’ancien code civil français de 1804, au sein duquel le législateur marocain est resté prisonnier , sans apporter de modification ou d’élargissement à son étendue et ce malgré l’évolution marquant l’évolution et le développement du secteur du BTP, le rythme très soutenu de l’urbanisation ainsi que l’explosion démographique vécue ces dernières décennies au Maroc.

Au niveau des assurances et à ce jour aucune obligation d’assurance des intervenants dans le secteur du BTP n’existe en dehors de l’obligation de souscription d’une assurance « Dommages à l’ouvrage » pour les marchés publics. En fait l’article 24 du CCAG-T stipule que l’entrepreneur est tenu de souscrire une police couvrant tous les dommages pouvant survenir à l’ouvrage pendant la période de construction. Quant à la garantie décennale, le même article ne la rend obligatoire que le CPS l’exige. En d’autres termes, il revient au maître d’ouvrage (l’administration) de la rendre obligatoire ou non dans son contrat la liant à l’entreprise de construction.

Par ailleurs, le secteur privé et à ce jour, le législateur ne lui impose la souscription d’aucune police d’assurance en dehors des assurances classiquement obligatoires pour tout le monde telles l’AT , la RC automobile.

Au niveau législatif, la responsabilité décennale des constructeurs (Entrepreneur, architecte et ingénieur) est d’ordre public tel qu’il est stipulé dans l’article 769 du DOC .

Globalement, la souscription des polices d’assurance couvrant les travaux de construction reste largement volontariste sauf si le maitre d’ouvrage l’exige contractuellement avec les intervenants.

L’évolution du secteur du BTP ainsi que le développement des risques générés par les travaux de construction, l’État Marocain ; à travers le Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville ; et les professionnels de l’assurance ont pu mettre en place un projet de loi relatif à l’obligation d’assurance construction. Le projet a été longuement réfléchi et discuté entre différentes instances.


Pour lire l’intégralité de l’article, veuillez acheter CDM (Chantiers du Maroc), Numéro 119, disponible en kiosque dans toutes les villes du Maroc.
Vous pouvez également vous abonner à des conditions avantageuses : Consultez les offres d'abonnement
Besoin de plus d'informations ? Contactez-nous


Paru dans Chantiers du Maroc N°119 – Juillet/Août 2014

 

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.