Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Dogus Insaat Maroc : déjà 5 MMDHS de chiffre d’affaire au compteur
Mercredi, 05 Avril 2017 17:06

autoroute-asilah-tanger

 

Fondée en 1950, DOGUS INSAAT est une filiale du groupe DOGUS. En charge de l’activité construction, l’entreprise est non seulement une référence en Turquie mais également à l’international. Elle a, notamment, réalisée de grands projets en Bulgarie, au Kazakhstan, à Abou Dhabi, en Libye et dans d’autres pays arabes du Moyen-Orient. Au Maroc, il faut compter avec sa forte compétitivité.


Le groupe ne se limite pas à la construction mais opère aussi dans la finance et le secteur bancaire, la distribution automobile, les médias, le tourisme, ainsi que dans les services. En outre, il s’est positionné récemment dans la haute couture (Emporio Armani et Gucci) et dans les activités humanitaires.
DOGUS INSAAT fait son entrée dans le marché marocain en 2002, année ou il remporte le marché des deux tronçons de l’autoroute Asilah-Tanger et le marché de la voie de contournement de Settat, en présentant des offres inférieures de 34 à 38% par rapport à la deuxième entreprise en lice sur la liste des soumissionnaires. En effet, la première clef du succès de DOGUS au Maroc est sa grande compétitivité et ses prix imbattables. C’est ainsi que, suivant sa direction, elle a remporté le marché en étant le moins et le mieux-disant, de 220 Millions DHS, dans l’appel d’offres international qui avait été lancé par Autoroutes du Maroc (ADM) pour la construction de la voie de contournement de la ville de Settat.


Depuis, l’entreprise détient, à travers les projets livrés, une importante carte de visite pour accéder au marché marocain qu’elle convoitait depuis longtemps. Pour le management établi au Royaume, « le Maroc est un pays qui se développe rapidement et il y’a de nombreux chantiers qui y ont été ouverts ou qui le seront prochainement. Notre groupe ne pouvait donc ignorer l’importance de ce marché à très fort potentiel ». Néanmoins, il n’empêche que pour les opérateurs locaux il reste difficile à digérer le différentiel des prix opéré par les turcs en général malgré la marge de manœuvre donnée aux entreprises marocaines. De fait, et en conséquence à la polémique engendrée par cet état de fait, la FNBTP (Fédération National de Bâtiment et Travaux Publics) a réactivé son contrat-programme et le ministère de l’Equipement a accepté enfin de saucissonner les marchés en vue de permettre aux entreprises locales, de tailles plus petites, constituées en groupement de pouvoir avoir leur part dans les appels d’offres.
Par ailleurs, il est important de souligner que l’ensemble des marchés réalisés au Maroc par DOGUS représente pas moins de 5 Milliards DHS, ce qui n’est pas rien et explique sa compétitivité au niveau des prix.


Autre point fort de ce constructeur turc qui voit loin au Maroc, sa capacité à lier d’excellents rapports avec l’administration dont, par exemple, les négociations directes ouvertes pour la reprise d’une partie du tronçon de l’autoroute Settat-Marrakech après la rupture du contrat qui liait la société Autoroute du Maroc (ADM) à une entreprise de l’ex-Yougoslavie.


La rédaction


Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°147 - Février 2017

 

 

 

 

 

 

 

Élections des architectes : la bouée salvatrice des réseaux sociaux ?

    Les élections du Conseil National de l’Ordre des Architectes vont avoir lieu le 21 avril 2017. Depuis plus de 15 ans, cett...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.