Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

L’environnement, l’eau et les scaphandriers
Lundi, 04 Juillet 2016 13:52

scaphandriers

 

 

La contribution nationale du Maroc à la COP21 qui s’est tenue fin 2015 à Paris s’est avérée « satisfaisante ». Grâce à son parc éolien et solaire le Maroc se place en leader africain. La charte marocaine de l’environnement apparue en 2003, et devenue projet de loi en 2012, tente de sensibiliser citoyens, politiques et investisseurs privés du pays. Au sein de ce développement durable, le métier de scaphandrier a un rôle clé à jouer, tant en mer (sous-marin) qu’en eau douce (subaquatique).


Au XXIe siècle, la préservation de l’environnement est devenue un enjeu majeur, mettant en cause l’activité anthropique. Le cycle de l’eau est un élément clé de cette mosaïque environnementale, sa qualité et sa préservation ont été une cible des avancées technologiques de ce siècle. Ainsi les scaphandriers d’aujourd’hui ont largement élargi leurs champs d’action.
L’océanographie est l’ensemble des études et recherches effectuées sur la masse des eaux, le sol, le sous-sol marins et les zones limites des mers (surface et littoral). Cette science permet d’étudier par exemple la composition et le relief des fonds marin et des sédiments, la vitesse et la direction des courants, la qualité et la richesse biologique des eaux.
Ces études poussées sont obligatoires en Europe pour l’installation d’un projet touchant au littoral. Au Maroc, l’adoption de la loi 12-03 oblige certains porteurs de projets (mentionnés dans la liste indexée à la dite loi) à réaliser des Etudes d’Impact sur l’Environnement (EIE).


L’objectif de ces études est de limiter l’impact négatif humain sur le milieu. Pour exemple, l’implantation d’une ferme piscicole en méditerranée nécessite une étude de courantologie et de sédimentologie performante sur le lieu d’implantation. Le but étant de connaître le sens et la vitesse de dispersion des rejets des poissons et de s’assurer de leurs dissolution et de la préservation de l’environnement local.
La pisciculture marine marocaine est en développement ; l’installation des systèmes d’élevage en mer nécessitent l’intervention de plongeurs classés afin d’ancrer ces installations. Un contrôle régulier de l’état subaquatique du système d’élevage est réalisé tous les deux/trois jours par des plongeurs expérimentés, et fait parfois l’objet d’opérations de maintenance comme le ramendage des filets sous l’eau.


Sans s’éloigner des poissons, l’aquariologie est naissante au pays via le projet de l’aquarium de Casablanca. Là aussi, les scaphandriers interviennent dans les bassins pour des activités de maintenance, de nourrissage des animaux et ce, pour le grand plaisir du publique. Dans le cadre de l’amélioration de la qualité des eaux, sa Majesté le Roi Mohamed VI a fait du traitement des eaux polluées une priorité. Plus de 70 stations d’épurations sont actuellement en service dans le pays avec parmi elles, des technologies de pointe comme à Fès et Marrakech. Les bassins des STEP (Station de Traitement des Eaux Polluées) sont des milieux insalubres où des équipes d’intervention de scaphandriers spécialisés sont capable de s’immerger afin de réaliser des opérations de maintenance ou de prévention. Les équipements et les mesures d’hygiènes pour de telles interventions sont lourds, pour exemple, les scaphandriers s’immergent à l’aide de combinaisons et de casque entièrement étanches, l’ensemble travaillant en surpression afin de repousser les risques d’infiltrations d’eau contaminée. Afin d’ajouter une barrière sécurité supplémentaire, les scaphandriers sont vaccinés contre la leptospirose, l’hépatite B ou encore la typhoïde.


Ainsi la cause environnementale marocaine est une priorité dans la politique de développement de sa Majesté le Roi Mohamed VI et son engagement est reconnu de par le monde.
La législation marocaine régissant le secteur des travaux sous-marins est encore incomplète, la diversité de qualifications des entreprises justifient une diversité de prix et de service et peut rendre les chantiers subaquatiques parfois non sécuritaires. L’entreprise ULIS, pour exemple, s’alignent sur une législation Européenne avec des scaphandriers classés et garanti, par conséquent, sa réactivité, sa sécurité et son savoir-faire.


Matthieu Dubois
Ingénieur Environnement
Océanographie/Aquaculture

 

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n° 140 – Juin 2016

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.