Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Éclairage: un auxiliaire silencieux au service de la vente
Lundi, 23 Septembre 2013 10:07

 


Dans le commerce automobile, l’éclairage, c’est-à-dire la mise en lumière du produit, est un outil essentiel dans la démarche marketing des grands constructeurs mondiaux. Les budgets marketing-communication sont d’ailleurs énormes, à la hauteur de ces marchés!
Il y a 20 ans, voire moins, les voitures étaient présentées aux médias dans les salons spécialisés comme le Salon de l’automobile à Paris. Chaque grand pays producteur et consommateur y avait son stand. Les nouvelles voitures étaient scénographiées par chaque fabricant, en complicité avec son agence de communication et en concordance avec son concept marketing. Les grands showrooms de Paris, Londres ou Francfort étaient traités de manière prestigieuse. Par contre, dans les régions, dans les filiales ou chez les agents, la scénographie étaient remplacé par une mise en valeur rudimentaire, sans recherche ni concept. Le terme showroom n’existait pas. Nous nous parlions simplement d’une agence ou d’une concession dont la conception était dotée d’une chartre graphique basique (couleurs, enseignes…).
Aujourd’hui, quelque soit le lieu d’exposition, les fabricants de luminaires architecturaux ont mis en œuvre des concepts sophistiqués intégrant de nombreux éléments pour séduire le client et affirmer l’image de la marque. Chaque marque de voiture a son architecte, son designer, son éclairagiste. De même, tous les points de vente doivent respecter un cahier des charges architectural pointu et détaillé (luminaires et puissance précis, qualité d’optique, type et couleurs des lampes…).
L’éclairage du showroom prend en compte plusieurs aspects :
• l’architecture du bâtiment et la mise en valeur des enseignes.
• la scénographie des voitures exposées
• l’éclairage d’ambiance qui participe au confort et au standing du lieu
• les espaces commerciaux de réception, le parking visiteurs.
• le confort visuel des bureaux
• le back office, garage...
Chaque espace donne généralement lieu à différentes propositions d’éclairage :
• projecteurs sur rails ou encastrés orientables pour la scénographie, l’accentuation
• encastrés ou en suspension pour l’éclairage général
• encastrés très confortables à haut rendement pour les bureaux de ventes.

Ces différents luminaires, en particulier ceux qui assurent la mise en lumière des voitures, doivent produire un éclairage performant (800/1000 Lux pour les voitures ), une lumière qui respecte à 100% (tout au moins 90%) les couleurs naturelles des produits (carrosseries, chromes, cuir, tissus…). Certains fabricants sont plus originaux que d’autres et font preuve de créativité, sur la base de besoins identiques. Le tout est de séduire pour vendre. L’éclairage reflète en général l’image de la marque, voire du pays d’origine. Cette image doit se renouveler (tous les 5/7 ans) pour ne pas lasser le client. Dans ce domaine, comme dans d’autres, la technologie LED est arrivée avec son lot de bienfaits. Elle permet de réaliser de substantielles économies de consommation électrique avec une durée de vie des lampes de 50.000 heures, contre environ 10.000 heures pour des lampes IODURES métalliques (lesquelles permettaient cependant de respecter à 100% les couleurs naturelles, contre un IRC de 0,80 à 0,90 pour les LED).
D’autres données à respecter concernent la qualité et la couleur de la lumière, ce que nous appelons le degré KELVIN. Chaque lampe à 5600K (lumière froide) et à 3000K (lumière chaude). Pour l’automobile nous préconisons une couleur intermédiaire à 4000K.
Les luminaires sélectionnés doivent également être conformes aux normes européennes NFEN 60598 et à la marque de qualité ENEC qui garantit l’origine et la qualité du produit. Les grands fabricants mondiaux de l’éclairage architectural professionnel se partagent ce marché qui est important en termes d’image. Ces fabricants sont principalement italiens et allemands.

 

Bernard Jolly

Directeur Commercial - Eurolux


Paru dans A+E Architecture et Environnement au Maroc

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.