Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Avec le Label ILTIZAM, les promoteurs font le ménage dans leurs chantiers
Mardi, 18 Mars 2014 10:03

 

On attendait depuis longtemps que les promoteurs immobiliers, que le commun des mortels assimile souvent à des « arnaqueurs », décident de mettre de l’ordre dans leur profession. C’est maintenant chose faite car avec le Label Iltizam ces derniers vont pouvoir labelliser leurs projets. Un grand pas en avant que cette profession a décidé de faire sous la houlette d’un président respecté et visionnaire.

 

C’est sans aucune contrainte réglementaire que la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNPI) a mené depuis quelques années, avec ses partenaires un de ses chantiers les plus importants : celui de la labellisation de ses projet : ILTIZAM. Il risque de changer, à jamais, son image.


Il faut dire que la réputation du promoteur immobilier s’est, à juste titre d’ailleurs, dégradée depuis quelques décennies. Tout le monde s’accorde à dire, sans peur d’être contredit, que les bâtiments construits il y a 50 ans voire un siècle sont en bien meilleur état que ceux récemment construits. Ceci est particulièrement visible au niveau des revêtements des bâtisses où les carreaux et autres marbres en façade se décollent dès que le bâtiment est livrée alors que les revêtements réalisés il y a des dizains d’années ne souffrent d’aucune détérioration et sont toujours en place.


C’est que toute la chaîne de production du bâti est viciée. A commencer par les « entreprises de construction » auxquelles font appel les promoteurs immobilier avec, en guise de contrat, un seul mot d’ordre : le prix le plus bas du marché. De vraies écoles de formation ont ainsi disparues au profit d’un tissu de micro et pseudo-entreprises enfantées par des promoteurs immobiliers qui n’ont pour mot d’ordre que l’appât du gain rapide et facile sans aucun scrupule.
Ces derniers, leaders de la place aujourd’hui, ont donné le la à cette démarche qui a fini par détériorer tout le fonctionnement d’un secteur et mis en péril de vieilles entreprises de construction qui ont pignon sur rue.


La majorité des promoteurs immobiliers construisent leurs bâtiments avec des tâcherons de la première pluie auxquels ils confient les travaux au mètre carrés couverts avec des prix défiant toute concurrence. Résultat : le maçon nouvellement promu chef d’entreprise va embaucher des pseudos ouvriers peu ou pas qualifiés à qui il va confier la fabrication des bétons, les enduits, la pose des revêtements…


Dans cette démarche, l’architecte est considéré comme un obstacle qui va empêcher le chantier d’avancer au rythme voulu. On va donc faire appel à lui uniquement pour la signature administrative. Il n’y a qu’à passer devant ses grands ensembles pour se rendre compte de l’hécatombe et du désastre que cela inflige au paysage urbain en sus des malheurs que connaissent les usagers habitant de ces immeubles.
Aujourd’hui, dans les grands ensembles construits par ces grands promoteurs immobiliers, il est courant de trouver au pied des immeubles un plombier et un électricien qui ont décidé d’y établir leur siège. Ces derniers, ayant réalisé les travaux de ces mêmes immeubles pour le compte d’une entreprise, restent sur place pour réparer quotidiennement les malfaçons qu’ils ont eux même réalisées. En se targuant de bien connaître les défauts ils s’assurent ainsi d’une clientèle fidèle et docile.
Pourtant des solutions existent. La standardisation des constructions et des mesures l’utilisation de procédés de préfabrication in-situ qui donnent une qualité et une régularité dans la qualité etc… qu’on peut imposer aux entreprises structurées, etc. Ceci aurait l’avantage de tirer toute la filière par le haut et de garder des prix raisonnables.


D’ailleurs, à ce sujet, les différents présidents de la FNBTP se sont toujours insurgés contre l’attitude des promoteurs immobiliers à ne pas faire appel aux entreprises de construction structurées.


Il faut donc vivement saluer cette démarche volontaire de la Fédération Nationale des Promoteurs Immobiliers qui présage une rupture avec les pratiques du passé. Celle -ci démontre une ferme volonté de structurer le secteur de l’immobilier au Maroc. Elle aura pour objectif de relever le niveau des prestations du secteur en offrant des produits qui répondent aux exigences réglementaires et légales et celles des acquéreurs.


Réservé aux promoteurs immobiliers, le précieux label permettra d’orienter l’ensemble des opérateurs autour de la qualité et de renforcer la confiance entre les consommateurs et les professionnels.

 

Ahmed EL CHEJIRI

 

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.