Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Interview Jan SÖDERLIND Directeur du programme international Swedish Wood
Mercredi, 05 Novembre 2014 11:21

jan-soderlind

 

Swedish wood veut développer l’architecture bois au Maroc

 

L’architecture et la décoration traditionnelle marocaine ont toujours donné une place de choix au matériau bois. Cette tendance tend à s’estomper alors que, dans le monde entier, un regain pour l’architecture bois est en train de s’exprimer. C’est pour faire connaître les possibilités actuelles de l’architecture bois que Swedish Wood a organisé le 4 novembre à Casablanca une conférence sur le sujet. Entretien avec Jan Söderlind, directeur du programme international.

 

Quelle est la raison de cette initiative au Maroc ?


J.S : L’organisation Swedish Wood représente les scieries suédoises et un département de l’organisation professionnelle et patronale de la Fédération Suédoise des Industries Forestières. Sa mission est de renforcer et développer le marché pour les produits de bois suédois. Le Maroc est un marché d’exportation significatif pour l’industrie forestière suédoise.
L’initiative de Swedish Wood au Maroc a pour objectif de renforcer la présence du bois suédois sur le marché marocain et également de souligner l’importance pour nous de ce marché et de nos clients au Maroc. Nous tenons également à inspirer et à informer sur les nouveaux modes d’utilisation du bois dans la décoration et l’ameublement, tels que les nouvelles surfaces qui ont été développées en pin et en épicéa. Nous voulons aussi montrer de nouvelles structures en bois, notamment en lamellé-collé et en cross laminated timber (CLT).

 

Que représente le marché marocain pour le bois suédois ?

 

J.S : L’industrie du sciage suédoise produit environ 16 millions de m3 par an, dont environ 50% de pin et 50% d’épicéa. Ces bois sont issus de forêts gérées de façon durable. La Suède est le 3ème plus grand exportateur de bois sciés au monde et l’Afrique du Nord est le marché le plus important pour les exportations de pin suédois. La Suède exporte chaque année environ 400 000 m3 de pin scié au Maroc, destiné principalement pour les meubles et la menuiserie. L’exportation d’épicéa vers le Maroc est nettement plus faible mais augmente d’une année à l’autre. L’épicéa est utilisé notamment dans les structures en bois, et dans une certaine mesure également pour l’emballage et les palettes de transport.

 

Quels développements nouveaux sont possibles au Maroc ?

 

J.SLe Maroc a un très grand potentiel pour développer l’utilisation du bois. Le Maroc a, par ailleurs, une longue tradition d’utilisation du bois dans la décoration intérieure. Avec plus d’informations, d’inspirations et de formations sur le bois et ses utilisations possibles, nous sommes convaincus qu’il peut renforcer sa position au Maroc, en particulier dans les fenêtres, le mobilier et les structures en lamellé-collé.

 

Quelles activités comptez-vous entreprendre pour développer le bois suédois au Maroc ?

 

J.S : Afin de mieux comprendre le marché du bois marocain, nous avons mené des études sur l’utilisation du bois au Maroc. Ces études montrent un grand intérêt de la part des architectes et des représentants de menuiseries d’en connaître plus sur l’utilisation du bois en Europe, et particulièrement en Suède. Nous voulons répondre à cet intérêt, en organisant un certain nombre d’activités inspirantes et en informant sur l’utilisation moderne du bois dans la construction, le design et l’ameublement. Notre conférence du 4 novembre à Casablanca sera le lancement de cette initiative. Notre ambition est de développer un plan pluriannuel pour nos activités, en coopération avec un comité d’experts du marché marocain. Le comité, qui se compose d’architectes et de représentants du commerce et du secteur de la menuiserie, a tenu sa première réunion à Casablanca le 9 Septembre.

 

Quels sont les usages les plus indiqués pour le bois suédois ?

 

J.S :: Le pin suédois est principalement utilisé pour la décoration, le mobilier et la menuiserie. Le pin peut facilement être traité par autoclave pour résister aux intempéries et il est donc aussi souvent utilisé dans les constructions au sol et dans des environnements extrêmement humides. Bien que l’épicéa suédois puisse être utilisé pour les panneaux muraux, les planchers et les meubles d’enfants, son utilisation principale est dans l’industrie du bâtiment, comme bois de construction. Les qualités inférieures d’épicéa scié sont aussi utilisées pour l’emballage et les palettes de transport.

 

En quoi consiste votre événement du 4 Novembre à Casablanca? Quel message voulez-vous faire passer ?

 

J.S : Le thème de l’événement de Swedish Wood, qui aura lieu à Casablanca le 4 Novembre, est le design et l’architecture modernes en bois. L’événement se compose de deux parties principales : une conférence et une exposition. Lors de la conférence, nous voulons présenter le bois suédois et ses utilisations modernes. Nous souhaitons inspirer et informer sur l’utilisation du bois dans la décoration intérieure et le design, ainsi que présenter des immeubles modernes en bois et des structures en lamellé-collé. Avec notre exposition, nous voulons montrer comment le bois est utilisé aujourd’hui au Maroc, dans le design et la décoration intérieure.
Nous voulons également présenter l’utilisation du bois en Suède et en Europe, en espérant que cela puisse inciter les designers, architectes et fabricants de meubles marocains à intégrer notre expérience avec leur savoir-faire.

 

Paru dans Chantiers du Maroc N°120 – Septembre 2014

 

 

 

 

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.