Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Interview : Rachid Naanani, Directeur général Orobrique
Vendredi, 16 Janvier 2015 15:03

rachid-naanani

 

« En élargissant notre gamme, nous devenons, et c’est encore une première au Maroc, la première et seule briqueterie qui fabrique les trois familles de produits en terre cuite »


Pour la première fois un industriel de la briqueterie a construit une maison témoin dans un salon. En quoi cela consiste ?


R .N : D’abord il est pertinent de rappeler le contexte de ce concept qu’on a présenté en avant-première au Maroc : celui de bâtir une construction, en l’occurrence une villa type « social » de 60m² à l’échelle réelle. L’idée vient dans la suite logique du nouveau cadre instauré par l’adoption du décret relatif à la réglementation thermique du bâtiment bientôt applicable. A partir de notre stand au SIB, qui n’est ni plus ni moins qu’une maison témoin, on a montré tous nos produits en terre cuite et nos solutions constructives, qui répondent et s’inscrivent dans le droit fil afin de répondre à moindre couts aux exigences de cette nouvelle règlementation thermique. En élargissant notre gamme, nous devenons, et c’est encore une première au Maroc, la première et seule briqueterie qui fabrique les trois familles de produits en terre cuite : la brique creuse classique, la brique thermique et acoustique (connue au Maroc sous la dénomination de Kasbah System) dénommée aussi « brique monomur » et l’hourdi céramique. Cette troisième famille est le dernier né des produits d’OROBRIQUE. Elle a de multiples avantages que nous exposerons à notre clientèle : légèreté et rapidité de pose, optimisation de la structure car descentes de charges allégées, donc un impact certain sur le volet économique des projets. Cette maison témoin nous permettra d’avoir un espace convivial d’échange, à taille réelle, et d’expliquer de visu les avantages des systèmes constructifs que nous proposons. Cette maison que nous avons construite est conforme, en termes de superficie, aux standards de l’habitat social.


Mais que voulez-vous réellement démontrer ?


R .N : Ce que nous voulons démontrer, ce n’est pas seulement la viabilité technique de nos solutions pour répondre aux exigences de confort dans le bâtiment, mais aussi qu’aujourd’hui le bien être thermique et acoustique est à portée de main. Nous voulons le démocratiser parce que l’idée qu’on a généralement c’est qu’il n’est pas accessible à tout le monde. Le confort thermique et acoustique que nous proposons n’est pas un « luxe » : il est maintenant, grâce à nos solutions, accessible à toutes les classes sociales ».


Dans quelle stratégie s’insère votre démarche ?


R .N : : Cette démarche rentre d’abord dans le cadre de cette politique volontariste de résorption du déficit en logement, surtout dans les segments sociaux et moyens standings. Je voudrais signaler qu’on peut être fier, en tant que marocains, de ce leadership même international dans cette politique de résorption et de lutte contre l’habitat insalubre. Mais au-delà de l’aspect quantitatif, il faut également se préoccuper de la qualité des logements. Toutes nos solutions sont en terre cuite, et comme vous savez la terre cuite n’a pas de composé organique volatile, contrairement à d’autres matériaux comme les isolants. Notre brique monomur, ou Kasbah System, est auto isolante, donc il n’y a pas d’isolant complémentaire, ce n’est que de la terre cuite. Avec la terre cuite, c’est un retour aux sources. Comme vous savez les anciennes médinas d’Afrique du nord ont toujours utilisé la terre cuite qui, à part ses capacités d’isolations, a aussi des capacités d’inertie thermique, qui est une capacité d’emmagasiner et de transférer graduellement de l’énergie. Et ce qui est in fine le but de la réglementation thermique c’est d’économiser l’énergie.


Finalement ce n’est qu’un retour aux sources ??


R .N : Dans la plaquette de présentation de Kasbah System on précise l’origine du système. On explique que son origine est allemande, mais l’origine véritable elle est de l’Afrique du nord. Les allemands, en 1966, n’ont fait qu’industrialiser le système. Nous, on dit que c’est de l’argile allégé. Les sources réelles ce sont les constructions qu’on trouve dans les anciennes Kasbahs où le confort provient de l’utilisation de l’argile avec de la paille. Les allemands ont trouvé des moyens pour alléger l’argile avec une structure alvéolaire d’où la brique alvéolaire, assemblée comme une ruche d’abeilles.


Où en êtes-vous dans votre système ?


R .N : Actuellement nous sommes en phase de déploiement de ce système constructif en brique monomur, le Kasbah System. On l’a baptisé ainsi au Maroc pour faire référence au patrimoine technique et architectural des anciennes médinas d’Afrique du nord. On a commencé par des projets de maisons individuelles, puis des ensembles villas, puis à quelques immeubles, et là on se prépare à la montée en régime pour attaquer des projets dans le social et le moyen standing. C’est d’ailleurs pour ça qu’on présente en avant-première, le concept de villa sociale intégrant nos systèmes constructifs et montrant aux promoteurs immobiliers, aux partenaires techniques, architectes, ingénieurs, bureaux d’études… la viabilité technique et économique d’un tel système.
Ce faisant, nous écartons les idées reçues, que l’isolation conduit nécessairement à des surcoûts. Bien au contraire, si on intègre dans une démarche de construction de l’isolation thermique et acoustique on démontre, ici, que notre système permet d’atteindre ce confort sans surcouts. Ainsi, il devient viable économiquement parce que faisant partie intégrante du processus. C’est une règle d’or inhérente à tout projet de construction que de donner de l’attention à la conception et à la coordination. Les gens pensent que c’est l’amont industriel, le véritable amont dans la chaîne : c’est faux ! C’est la conception le véritable amont : c’est le duo ingénieur-architecte.
C’est la responsabilité et le rôle du maître d’œuvre que d’imaginer une conception bioclimatique : l’orientation du bâtiment, le choix de ses ouvertures vers l’extérieur, sa ventilation et la régénération de l’air… sont les premières solutions à mettre en œuvre avant les systèmes actifs comme la climatisation ou le chauffage qui sont énergivores.

 

Paru dans Chantiers du Maroc N°122 – Novembre 2014

 

 

 

 

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.