Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Interview : Giovanni Bifulco, Directeur général - ICE MAROC
Vendredi, 13 Février 2015 10:20

giovanni-bifulco

 

ICE-Agence Italienne pour le Commerce Extérieur (Agenzia per la promozione all’estero e l’internazionalizzazione delle imprese italiane) est un organisme gouvernemental italien dont le siège central est à Rome.

 

1.Quels types et combien d’évènements organisez-vous habituellement au Maroc ?


« Chaque année, notre institution organise plusieurs centaines d’événements promotionnels sur 70 marchés internationaux (séminaires-workshop, rencontres B2B, participation et visites des salons internationaux, formation de cadres et master, etc..) qui concernent plus de 90 secteurs d’activités, et impliquent la participation de quelques 13.000 entreprises italiennes et 17.000 opérateurs en provenance de divers pays. Au cours de l’année 2014, le bureau de Casablanca a organisé une trentaine de missions d’affaires et forums économiques auxquels ont participé des opérateurs de divers secteurs, des journalistes, des architectes et de séminaires-workshop, dont la moitié environ au Maroc..
Nos services d’assistance et de prospection nous amènent également à organiser des visites d’entreprises et de sites industriels au Maroc ainsi qu’en Italie, à la demande des fédérations, associations professionnelles ou de Consortia.
Nous inviterons des opérateurs à l’occasion de la prochaine édition du salon Made Expo Milano (architecture, design, bâtiment) du 18 au 21 mars 2015 -que nous avons présenté à Casablanca au siège de la CGEM au mois de décembre dernier-, et nous prévoyons également, entre autres, la visite d’une délégation d’opérateurs marocains qui sera invitée au fameux salon HOST de Milan du 23 au 27 octobre 2015 www.host.fieramilano.it/fr ».


2.Dans quels domaines en particulier ?


« ICE intervient dans tous les domaines grâce à une équipe spécialisée. Notre activité s’étend du bâtiment au mobilier, en passant par l’agroalimentaire, les énergies renouvelables, l’industrie, la mode, du fait des caractéristiques du tissu économique italien qui est extrêmement varié avec un know how et un effort dans la personnalisation et la recherche continue ».


3.Dans quel contexte se présente cet évènement ?


« Les relations économiques entre le Maroc et l’Italie ont connu au cours des dernières années un accroissement aussi bien qualitatif que quantitatif, et les contacts entre le monde économique marocain et italien sont en constante évolution.
Depuis la mise en place de l'accord d'association en 2000 avec l'Union européenne, les échanges commerciaux réalisés par le Maroc avec l'Italie ont plus que doublé.
Les principaux produits importés de l’Italie ont été les textiles, les machines à emploi spécifique et général, les produits pétroliers raffinés, les appareillages électriques.
Pour ce qui est des exportations du Maroc vers l’Italie, les principaux produits exportés ont été l’habillement, les poissons conservés, les fils et câbles, les produits chimiques, les produits pétroliers raffinés, les produits agricoles.


La croissance régulière des échanges entre les deux pays confirme le lien solide entre les entreprises italiennes et marocaines.
Ce workshop du secteur hôtellerie et restauration s’inscrit dans le cadre de nos activités promotionnelles dédiées aux secteurs prioritaires de notre industrie, et en adéquation avec les programmes de développement du Maroc.


En effet, le secteur touristique marocain s’est fortement développé ces dix dernières années, le Plan Azur et la «Vision 2020» permettent d’envisager un ultérieur développement avec l’augmentation de la capacité hôtelière du Royaume et la création de complexes resorts haut de gamme, mais également avec la diversification de l’offre touristique et de loisirs.
L’Italie a l’avantage d’être perçue au Maroc comme un partenaire méditerranéen d’importance, sans antagonismes historiques, et le savoir-faire italien jouit d’une excellente réputation auprès des opérateurs marocains. Par ailleurs, le Maroc est perçu comme un pays stable et offrant des perspectives très intéressantes pour les entreprises italiennes, notamment dans les secteurs du bâtiment et grands travaux, des meubles et de l’aménagement touristique, des transports (routes, chemins de fer, ports et aéroports), de l’hydro-énergie et énergies renouvelables, des équipements industriels et machines outils (cuir, textile, agroalimentaire), de la logistique…


L’Italie a un tissu économique caractérisé par un nombre important de PME innovantes, qui bénéficient d’une grande capacité d’adaptation qui leur permet de correspondre à l’exigence du marché marocain, et notamment à travers le développement de partenariats productifs, joint-ventures, et de relations commerciales privilégiées.
L’industrie italienne est marquée par une organisation spécifique: les districts industriels. Ils se définissent comme un groupe d’entreprises se consacrant à une activité industrielle prédominante, implantées dans une zone géographique restreinte. La force d’un district repose sur le regroupement et la concurrence coopérative ainsi que sur «l’atmosphère industrielle» créée à partir d’un mélange de savoir-faire, de qualification, de capacité entrepreneuriale, de confiance et du sens de la communauté. Cette combinaison de facteurs donne lieu à des gains en termes d’efficacité et de souplesse que le producteur ne peut obtenir seul, et qui sont bien connus par les opérateurs marocains.
Ceux-ci expriment une forte demande pour tout ce qui concerne le produit italien dans sa globalité (know how, technologie de pointe, machines, mode et made in Italy, etc.) et en particulier dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration ».


4.L’évènement que vous organisez le 24 février concerne quels opérateurs précisément ?


« Nous accueillerons quatorze sociétés italiennes, qui en quelques mots présenteront une offre complète et complémentaire dans le secteur de l’hospitalité professionnelle.
Ce nouveau moment de rencontre s’adresse à l’ensemble des acteurs CHR, des métiers de l’hôtellerie, du tourisme, de la restauration, des métiers de bouche, du bien-être et des loisirs, et en particulier les hôteliers, les architectes, les importateurs/distributeurs et représentants du secteur, les investisseurs qui souhaitent réaliser des projets ».


5.Quel savoir-faire l’Italie possède-t-elle en la matière ?


« L’histoire de l’Italie et l’expérience développée par ses entreprises dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie, permettent de formuler des offres innovantes, complètes et qui anticipent les tendances. Vous pourrez découvrir une partie de ce savoir-faire lors des rencontres prévues le 24 février, pour les équipements de cuisines professionnelles, le textile, le mobilier pour hôtels, le catering et les nouvelles technologies, ainsi que les SPA qui sont en train de connaître un essor particulier lié aux nouvelles attentes et exigences du secteur».


6.Qui viendra présenter les sociétés en question ?


« Les 14 sociétés italiennes seront à Casablanca le 24 février toute la journée au Royal Mansour, afin de rencontrer directement leurs potentiels partenaires marocains. Notre organisme présent à Casablanca demeure à la disposition de tous les opérateurs intéressés à développer leurs relations avec l’Italie ».


7.Qu’attendez-vous de concret à l’issue de cet évènement ?


« A l’issue de l’événement, nous espérons que les opérateurs de nos deux pays auront pu avoir l’occasion de mieux se connaître, d’échanger également leurs points de vue sur les stratégies communes qui peuvent être menées, et mettre en place des partenariats profitables pour nos deux pays.
Il existe des espaces très intéressants de développement pour le tissu industriel et commercial italien au Maroc, renforcés notamment par des similitudes du tissu économique, des modèles de développement ainsi que la présence d’une forte communauté marocaine en Italie.


Par ailleurs, il existe un intérêt pour certains « modèles » italiens, tels que les districts industriels présentés plus haut, les Consortia, ainsi que pour certains secteurs dans lesquels l’expertise italienne est reconnue (tourisme, ameublement, grands travaux, agro-industrie, cuir, produits de la mer, habillement, etc.) et nous aimerions impulser un nouveau dynamisme entre nos deux pays ».

 


L’hôtellerie, un secteur porteur au Maroc


Liste des sociétés italiennes participant aux journées BTOB organisées par ICE


- ADESA: www.adesa.it Technologies hardware et software.
- BENDONI INOX: www.bendoni.it Produits et équipements en acier inoxydable pour le secteur alimentaire.
- BESSER VACUUM: www.besservacuum.com Sachets et machines d’emballage sous-vide.
- BLUE MAGIC: www.bluemagic.it/www.bluemagic.aero Hydro-massage, cabines de douche multifonctions et bains turcs, équipements wellness sur mesure.
- CONTRACT DESIGN : www.contractdesign.it Chambres à coucher complètes pour hôtels.
- EMMEBIESSE: www.emmebiesse.it Linge de lit et de bain moyen et haut de gamme.
- GERRATANA: www.gerratana.it Meubles sur mesure pour hôtels et bureaux clés en main.
- IDIHA DESIGN : www.idihadesign.com Mobilier outdoor/indoor.
- MAXHOTEL: www.maxhotel.it Conception, réalisation et installation clé en main de mobilier complet « Made in Italy » pour hôtel.
- PINTINOX: www.pintinox.it Couverts de table, casseroles en acier et aluminium, ligne buffet pour la restauration.
- SERENISSIMA INFORMATICA: www.serinf.it Solutions IT pour le secteur de l’accueil, de l’hôtellerie et de la restauration.
- TECNO A-RESTO ITALIA: www.restoitalia.com Equipement de cuisine pour la restauration.
- TIEMMESET–FORNASARIG: www.fornasarig.it Chaises pour le marché professionnel CHR.
- VB ITALIA-LIFE CLASS: www.lifeclass.it Conception et réalisation de centres bien-être, pour le secteur hôtelier et privé.

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.