Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Architecture et environnement au Maroc
La gare TGV Rabat-Agdal, un trait d’union avec le futur
Mardi, 17 Mai 2016 16:19

gare-rabat-agdal

 

 

Le Roi Mohammed VI a procédé le 7 mars dernier au lancement des travaux de construction de la nouvelle gare ferroviaire de Rabat-Agdal. Cette infrastructure va constituer un nouveau fleuron du patrimoine moderne du réseau ferré national. Un projet ambitieux qui accompagnera le développement de la capitale marocaine, et contribuera au processus de sa restructuration et de sa modernisation urbaine dans le cadre du plan « Rabat, Ville Lumière ».


Après les complexes ferroviaires de Marrakech, Fès, Tanger et Casa-Port, conçus pour être des lieux de vie, intelligents et multiservices, c’est au tour de Rabat-Agdal d’entamer sa métamorphose et son extension pour se hisser en un espace communautaire privilégié pour les clients et le grand public.
La réalisation de cette nouvelle gare qui s’inscrit dans le cadre du projet de requalification urbaine des emprises ferroviaires, découle du schéma directeur de valorisation des gares et d’optimisation des installations ferroviaires dans diverses villes du Royaume.


Mobilisant un investissement de 600 millions de dirhams, la nouvelle gare de Rabat-Agdal située dans l’un des quartiers les plus dynamiques de la capitale, sera érigée en « gare-pont » et intègrera les deux composantes. La première est un nouveau bâtiment voyageurs d’une superficie totale de 23 000 m2 comportant trois niveaux : le RDC abritant les quais, les halls d’entrée, les bureaux ONCF, les locaux techniques et le salon d’honneur. L’esplanade en pont accueillera la billetterie, les halls d’embarquement, les commerces, le salon Grands Voyageurs et les accès aux quais. Le niveau esplanade +1 sera dédié au food-court, aux commerces et aux commodités de la gare. La deuxième composante est sous forme d’aménagements extérieurs étendus sur 70 000 m2, concernent l’espace extérieur public, qui sera traité en continuité du projet, valorisant ainsi l’insertion de la nouvelle gare dans l’espace urbain, par un parvis nord sur l’avenue Hassan II, comportant un nœud multimodal (taxis, bus, tram) et offrant un deuxième accès nord de la gare et un parvis sud sur le Boulevard Ahmed Charkaoui.


Pour ce faire, l’architecte Youssef Melehi, maître d’œuvre de ce projet géant, a tenu à respecter des objectifs fonctionnels qui lui ont été assignés :


• Consentir l’accès aux trains, et notamment aux trains LGV, de la façon la plus directe et la plus rapide possible
• Créer une interface bien organisée pour faciliter les échanges entre les différents modes de transport
• Faire communiquer l’espace central de la gare avec ses différents niveaux de façon à relier visuellement les espaces commerciaux et les organes fonctionnels de la gare.


La méthodologie adoptée a été l’organisation des deux cheminements distincts, un pour les arrivées, l’autre pour les départs ; ainsi que l’emplacement stratégique des activités commerciales et des guichets de vente des billets de façon à éviter que ces espaces d’attraction majeure ne viennent gêner l’accès aux trains ou la sortie des quais. Le bâtiment de la gare se démarque par ses façades évolutives et polyvalentes. Inspiré des motifs géométriques traditionnels, le motif hexagonal appliqué aux doubles peaux, nous permet par un jeu de plein et de vide, d’animer le dessin de la façade qui se répète sur les quatre côtés de la gare et de sa tour.


Ce projet fait de Youssef Melehi l’architecte des gares par excellence !


La rédaction


Deux questions à : Youssef Melehi, Architecte

 

youssef-melehi


Quelle est l’idée maîtresse de votre proposition architecturale ?


Y.M : Entre modernité et tradition, la gare-pont entend créer une nouvelle liaison, en faisant de la station une passerelle reliant deux quartiers aujourd’hui séparé par la ligne de chemin de fer. La nouvelle gare de Rabat Agdal sera accessible à travers deux halls situés au niveau rez-de-chaussée au nord et au sud. Ces halls seront desservis par les transports en communs et les taxis. Un autre accès est également prévu au niveau +7.00, celui-ci donne directement dans la salle des pas perdus depuis la grande esplanade piétonne. Les deux halls seront unis par la gare-pont à deux niveaux au-dessus des voies


Comment fonctionnera ce pont ?


Y.M : C’est sur ce «pont» que l’on trouvera les services aux usagers ainsi que les salles d’embarquement et des commerces. Le deuxième niveau étant quant à lui réservé à un food-court. Les locaux de services indispensables pour l’utilisation de la gare seront quant à eux logés dans les deux bâtiments nord et sud. L’ensemble de la gare sera couvert par un vaste toit-auvent qui donnera une unité à l’ensemble. L’organisation des espaces internes de la nouvelle gare répondra aux meilleurs standards fonctionnels des grandes gares internationales. La gare est organisée de façon à permettent aux voyageurs de s’orienter sans aucune peine.

 

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n° 138 – Avril 2016

 
Élections des architectes : la bouée salvatrice des réseaux sociaux ?

    Les élections du Conseil National de l’Ordre des Architectes vont avoir lieu le 21 avril 2017. Depuis plus de 15 ans, cett...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.