Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Architecture et environnement au Maroc
Casablanca, future smart city?
Jeudi, 05 Janvier 2017 10:05

casablanca-smart-city1

 

 

Le 30 novembre dernier a eu lieu, dans la capitale économique, une conférence organisée par Numa sous le thème : « Co-construire Casablanca Smart City » Cet événement a réuni plusieurs acteurs actifs : startups, entreprises, experts, autorités,… pour leur présenter #DataCity Casablanca, un ambitieux programme collaboratif et ouvert à tous pour transformer la ville de Casablanca en ville intelligente.


Devenir une ville smart


DataCity Casablanca est un programme dont la finalité est de capitaliser sur la volonté de la ville de se transformer en smart city comme l’on déjà fait avant elle d’autres grandes villes comme Paris, Barcelone ou Londres. Pour y parvenir, Numa Casablanca s’appuie sur l’expérience du réseau international Numa qui a déjà mis en place le programme Datacity à Paris il y a un an et qui semble être sur la bonne voie. Le programme #DataCity de Numa se définit comme une « plateforme collaborative d’innovation pour développer des solutions intelligentes pour les villes. » Il a pour vocation de mettre en relation et de réunir plusieurs acteurs et opérateurs (industriels, startups, autorités locales, associations citoyennes, …) de manière à ce qu’ils puissent ensemble réussir des challenges décisifs pour l’évolution et le devenir de la ville.


Trois axes fondamentaux


Pour le modérateur de la conférence, Amine Belemlih, « la réussite d’une smart city repose avant tout sur l’implication active de ses habitants. » De fait, le 1er axe fondamental pour concrétiser le projet de rendre Casablanca smart est de sensibiliser au maximum les premiers concernés par ledit projet, à savoir ses habitants. Donc, le pessimisme ne doit nullement être au programme car il aura pour effet de retarder un projet réalisable. Le 2ème axe, quant à lui, est décisif pour la bonne marche du projet : construire. Sur ce registre, grâce à son expertise ainsi qu’à son réseau international, l’équipe de Numa Casablanca a pu réunir pour la première édition de #DataCity Casablanca six partenaires comme la Ratp Dev, Inwi, Michelin, Inwi, et la Lydec.
Le 37ème axe, pour sa part, est aussi primordial que les deux précédents et concerne l’engagement de tous les acteurs et les parties prenantes à s’accrocher à la réalisation du projet #DataCity Casablanca jusqu’au bout. Le programme #DataCity Casablanca a donc pour objectif de pousser les startups à proposer des solutions innovantes pour relever ces défis. Un appel à candidatures a été ouvert dans ce sens. Tout entrepreneur ou aspirant entrepreneur a jusqu’à fin février 2017 pour développer ses idées de solutions à ces challenges et les soumettre à Numa.


Economie collaborative


L’approche collaborative et ouverte à tous du programme #DataCity Casablanca de Numa Casablanca s’inscrit dans le cadre de l’intégration des valeurs de l’économie collaborative dans notre pays. Ces dernières, largement adoptées dans plusieurs pays développés, ont montré leur capacité à générer des idées et des solutions innovantes pour faire face aux différentes problématiques de notre temps.


La rédaction

 

En savoir plus sur NUMA


Depuis 15 ans, NUMA accélère les startups, accompagne les grandes organisations et accueille des centaines d’événements qui parlent des sujets de demain. Depuis ses débuts, son modèle, qui allie ouverture et performance, rassemble les entrepreneurs, entendus au sens large, qui ensemble créent de la valeur. Startups, grands groupes, institutions, PME et communautés, loin de s’opposer, peuvent grandir ensemble. NUMA regroupe une grande diversité d’activités synergiques : coworking, accélération de startups, structuration de communautés, programmes de transformation numérique et d’open innovation.

 

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n° 145 – Décembre 2016

 

 

 

 

 

 
Le BTP turc au Maroc entre discrétion et efficacité

    Au Maroc, les entreprises de bâtiment et de génie civil turques brillent aussi bien par leurs performances que par la discr...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
EAC : la parole aux étudiants

    Rappel des faits : Créée en 2004 sur initiative gouvernementale, l’Ecole Supérieure d’Architecture de Casablanca est...
 
Marchica Med entame la réhabilitation du canal des Pangalanes

    C’est parti pour Marchica Med à Madagascar. Une délégation d’experts marocains a effectué durant la 2ème semaine de ...
 
AVEO Energie lance ACACIA

    Unique fournisseur d’énergie biomasse au Maroc, AVEO Energie vient de créer en partenariat avec le groupe espagnol EBE, A...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Interview avec Mohamed ZAHID, PDG Menara Holding

    Quels sont les projets phares qui vont être présentés lors de la COP22 ? M.Z : Tout d’abord, je tiens à vous exprim...
 

Plus d'interviews

Changement climatique et Paysage

    L’objectif de l’AAPM est d’assurer une bonne pratique de la profession d’architecte-paysagiste au Maroc et d’œuvr...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.