Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Focus sur les associations d’Essaouira
Vendredi, 04 Mars 2011 16:58

Focus sur les associations d’Essaouira

Le domaine associatif à Essaouira connaît un grand dynamisme grâce au nombre important d’associations actives sur le terrain qui oeuvrent dans différents secteurs de développement : culture, environnement, éducation, femmes…

Parmi ces associations, nous en avons choisi quatre qui font preuve, chacune dans son domaine, de créativité et mobilisation.

L’association Essaouira-Mogador
Président : André Azoulay

Depuis sa création en 1992, l’association Essaouira-Mogador est parvenue à de nombreuses réalisations et d’importants acquis au bénéfice de la promotion de la ville et de son développement durable.

L’A.E.M. oeuvre en faveur du comblement de déficit d’infrastructure par la réalisation ou l’initiation de projets importants, dont :

• L’infrastructure aéroportuaire : Essaouira a pu être rattaché aux réseaux de transport aérien intérieur, puis récemment, international (ouverture de la liaison Essaouira-Paris), grâce à la réalisation de travaux de construction, d’aménagement et de remise en état des installations de l’aérodrome Essaouira Riad, situé a 17 km de la ville.

• L’assainissement liquide : le projet consiste en la réalisation d’un réseau des eaux usées et d’un centre pour la collecte des eaux de pluie, des stations de pompage, des canalisations nécessaires, d’une station d’épuration, ainsi que des équipements d’exploitation.

• De même, l’A.E.M. a lancé les projets de réhabilitation des anciens consulats danois et français, en vue de leur affectation en centres culturels, ainsi que le projet de construction d’une salle omnisports.

Grâce à l’investissement de l’association, Essaouira a pu, enfin, être doté d’un schéma directeur d’aménagement urbain répondant aux besoins à long terme de sa croissance urbaine et permettant de rationaliser sa gestion urbanistique. Grâce aux efforts de l’association, en collaboration avec le ministère la Culture, la médina d’Essaouira est reconnue par l’UNESCO comme patrimoine universel qu’il faut sauvegarder. La médina a mérité cette reconnaissance grâce à sa conception architecturale (plan Cornut) qui lui confère une trame urbaine très structurée, mais aussi parce qu’elle consiste en un lieu de coexistence pacifique entre diverses ethnies et religions (arabes, berbères, juifs et chrétiens…).

Exigeante sur la protection de l’identité de la ville, sa culture, ses coutumes et ses traditions, Essaouira-Mogador organise et encourage plusieurs manifestations culturelles.

L’objectif étant de créer une importante manifestation socioculturelle dans la ville chaque trimestre : Festival Gnaoua et Musiques du monde, Festival des Alizés dédié à la musique classique et Festival des Musiques andalouses.

Alliance franco-marocaine
Président d'Honneur M. Philippe FAURE

Fondée en 2003, l'Alliance franco-marocaine d'Essaouira a intégré les locaux de l'ancien Consulat de France au mois de février 2005.

Les travaux finalisés en janvier 2005 ont permis l'inauguration de l'Alliance franco marocaine d'Essaouira le 27 mars 2005 en présence de M. Nicolas Sarkozy, président du Conseil général des Hauts-de-Seine, M. André Azoulay, conseiller de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et président d'Honneur de l'Alliance, M. Philippe Faure, ambassadeur de France au Maroc, M. Bekrate, gouverneur de la Province d'Essaouira, Mme Chaabi, présidente du Conseil municipal de la ville d'Essaouira et Mme Jeanne Moreau, actrice.

Les activités de l'Alliance franco-marocaine d'Essaouira sont composées d'activités scolaires et pédagogiques et d'activités culturelles riches et variées. L'AFME est, de plus, le seul centre agréé de passation du Test de connaissance du français de la Province.


Association AKAL, l’art au service de l’environnement
Présidente Sadya Bayrou

Initiée par l'association Akal (la terre), sous la dénomination de la « Caravane des arts », la manifestation est devenue un rendez-vous annuel et toutes les prestations programmées se déroulent dans la rue.

Plusieurs spectacles dans la pure tradition du théâtre populaire sont programmés lors de ce festival et égayent les principales places d'Essaouira. Des professionnels des arts plastiques animent des ateliers de peinture et d'arts graphiques au profit des enfants, des jeunes de tout âge. Des oeuvres d'artistes marocains et de ceux d’autres pays sont également exposées. Au programme figurent également cirque et spectacle de feu, musique, danse, contes, poésie, ainsi que des conférences autour de thèmes d’importance avérée pour le bien de la ville et de ses visiteurs. Son initiatrice, l’association Akal, créée en mars 2004 et présidée par l'artiste Sadya Bayrou, se fixe d’ailleurs comme objectifs de soutenir toute action culturelle et éducative susceptible de contribuer au développement de l'art et à la protection de l'environnement au Maroc, comme la ville d'Essaouira. Et cela, grâce entre autres à l'organisation d'ateliers et séminaires d'information et de formation. Elle participe aussi aux diverses activités et manifestations culturelles, artistiques et sociales, locales, nationales et internationales.

Un travail de fond est mené durant toute l’année avec l’appui de l’association Akal pour détecter des jeunes talents, afin de leur offrir l’opportunité de jouer sur une scène.

Des expositions d'art visuel aux représentations théâtrales en passant par des concerts, des spectacles musicaux et de danse. (Extrait de l’article Tahar Abou El Farah dans Aujourd’hui le Maroc)


L’association BAYTI
Présidente Najat M'jid

L’association Bayti est une association à but non lucratif, qui oeuvre dans le domaine de la réintégration familiale, la réinsertion scolaire et socioprofessionnelle des enfants en situation difficile. L’antenne d’Essaouira a vu le jour trois ans après la création de l’association à Casablanca en 1995. Grâce à une équipe multidisciplinaire (éducateurs, assistantes sociales, psychologues, médecins, enseignants et artistes), Bayti a mis en place des programmes spécifiques inédits d’intégration sociale (ateliers rue, ateliers pédagogiques personnalisés, soutien scolaire, formation professionnelle adaptée, éducation parentale).

Sa population cible est les enfants.

L’association oeuvre pour gagner la confiance d’enfants de 5 à 18 ans, tous en situation difficile. Elle tente de les positiver et les préparer progressivement à la réinsertion sociale par divers ateliers : sport, activités artistiques, soins médicaux… ceci pour les préparer à un préapprentissage de la temporisation et la spatialisation. Les activités sportives leur réapprennent la vie en groupe avec ses contraintes et font vivre l’échec de manière dynamisante. Les activités artistiques sont utilisées comme une véritable psychothérapie de groupe.


L’Association de lutte contre le sida (ALCS)
Président Simo Ben Bachir

L’Association marocaine de lutte contre le sida (ALCS) fait preuve, depuis sa création

en 1988, de militantisme et de détermination. Cette association s’est consacrée à la prise en charge des personnes atteintes par le VIH/ SIDA et à la sensibilisation du public sur cette maladie par différents moyens.

L’ALCS dispose d’une unité mobile d’info-prévention équipée d’un système audiovisuel qui permet la projection de films afin de mieux informer la population, surtout celle des banlieues touchée en grande partie par la pauvreté et l’analphabétisme. Grâce à des volontaires qui font un travail quotidien de proximité, l’ALCS dynamise des actions de prévention envers les personnes les plus concernées. Elle vise surtout la population jeune en organisant des stands d’animation/information dans les établissements scolaires et les centres de jeunes tout au long de l’année, ainsi qu’à l’occasion des festivals, des foires, des salons, et aussi sur les plages… (au Festival Gnaoua d’Essaouira, par exemple, l’ALCS fait un travail remarquable de sensibilisation).Parce que le test de dépistage est un élément essentiel de prévention, l’association a ouvert des centres de dépistage dans différentes villes marocaines pour pallier à l’insuffisance dans ce domaine, puisque ce test n’est pas pratiqué dans les centres du ministère de la Santé et coûte cher dans les laboratoires privés. tage universel, ainsi que l’organisation de campagnes de propreté des espaces publics.

Dernièrement, l’association a conçu un atelier de réflexion dans le but ambitieux de trouver les moyens efficaces pour lutter contre la nuisance des sacs en plastique.

L’association fait un travail, aussi, de proximité au profit des enfants des quartiers défavorisés en créant des espaces éducatifs et en organisant des matinées et des sorties à caractère éducatif et sportif. L’objectif est de favoriser l’intégration de la femme dans le développement en accédant à une autonomie en matière d’emploi, de budget et de formation ; ainsi, Argania a pu créer en 2002 un centre polyfonctionnel pour une quarantaine de femmes.

Et enfin, elle organise, de façon permanente, diverses activités sportives, notamment à la plage d’Essaouira (la base nautique) pour enfants et adolescents.


Extraits recueillis sur Internet

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.