Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Architecture et environnement au Maroc
Elections et démocratie pas de place pour les handicapés
Mercredi, 09 Décembre 2015 10:27

acces-handicapes-elections

 

 

Les élections locales qui se sont déroulées en septembre dernier avaient un fort enjeu démocratique. Un des aspects est totalement passé sous silence : quid des personnes à mobilité réduite? Comment exercer ses droits de citoyens lorsque l’accès physique aux urnes se révèle impossible ?


Les dernières élections locales ont drainé avec elles les sempiternels débats: les critiques des campagnes électorales polluantes et peu éthiques, la légitimité de tel ou tel parti, les alliances postélectorales inattendues. Dans cette cacophonie, on a pourtant passé sous silence les quelques sorties médiatiques de militants pour les droits des personnes en situation de handicap. La plupart des bureaux de vote sont des bâtiments publics inaccessibles. Rien n’a été prévu pour les mal ou non-voyants.
Et pourtant, on a vu à la télévision nationale un observateur dans un bureau de vote à Salé expliquer fièrement que tout avait été prévu pour les personnes handicapées. Qu’il avait donné une chaise à une personne atteinte de nanisme pour pouvoir mettre son enveloppe dans l’urne. Que, dans un bel élan de générosité, lui et ses collègues avaient porté une «pauvre» femme en fauteuil roulant (meskina) car les escaliers ne disposaient pas de rampe.


Tant que l’on a cette vision misérabiliste du handicap et que l’on ne conçoit pas qu’une personne handicapée doit avoir tous les dispositifs techniques pour voter en toute autonomie, nous infantiliserons et relèguerons des milliers de personnes au statut de citoyens de seconde zone.
Les élections législatives arrivent bientôt. À bon entendeur, salut !


Khaoula HAJARABI, étudiante
à l’Institut Français d’Urbanisme

 

 

Paru dans CDM, Chantiers du Maroc n° 132 – Novembre 2015

 

 

 

 

 

 

 
Élections des architectes : la bouée salvatrice des réseaux sociaux ?

    Les élections du Conseil National de l’Ordre des Architectes vont avoir lieu le 21 avril 2017. Depuis plus de 15 ans, cett...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.