Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Architecture et environnement au Maroc

Une énergie gratuite à extraire !

PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 06 Janvier 2015 15:14

 

Le Maroc dort sur un gisement énergétique important et les efforts pour « extraire cette énergie » gratuite sont très insuffisants. L’Administration publique marocaine détient le plus grand parc immobilier national. Des sièges des Ministères et leurs délégations, aux centaines de milliers d’écoles et de lycées, aux hôpitaux et dispensaires en passant par les communes et sièges d’arrondissement…les biens immobiliers publics consomment, pour leur fonctionnement, une quantité d’énergie phénoménale.


Cette énergie peut être réduite, d’une manière drastique, en diligentant un audit énergétique obligatoire pour les entreprises publiques d’une certaine taille.
Cette approche devrait passer par la voie législative et se faire au moyen d’un décret. Si, toutefois, les responsables en charge du bien public devaient le promulguer, ils devraient, dans une première étape, déterminer la méthodologie de l’audit et les modalités de reconnaissance des compétences des auditeurs.


Ce texte devrait, dans un second temps, souci d’exemplarité exige, concerner également les sociétés privées dotées de leur propre siège social. Et les candidats sont nombreux : banques, assurances, OCP … dont les factures explosent, été comme hiver, tellement leurs bâtiments ne répondent plus aux exigences énergétiques actuelles.
Les résultats de ces audits permettront d'identifier les domaines où des économies d'énergie peuvent être réalisées et préconiseront les actions hiérarchisées en fonction de leur coût et temps de retour sur investissement. Au Maroc, le marché de l’emploi dispose aujourd’hui d’une quantité importante d’ingénieurs au chômage. Un rapport récent indique que ces derniers restent sans travail pendant plus d’un an avant d’avoir la chance d’occuper un premier emploi. Certains sont même thermiciens et possèdent, de ce fait, une qualification spécifique.


Si l’Etat adopte une politique volontariste, loin des discours soporifiques qu’il nous assène chaque jour à travers ses agences budgétivores en charge de nous faire faire des économies d’énergies, il devrait, dans un premier temps, penser à réduire sa facture énergétique. Comme dit le fameux adage : la moins chère des énergies est celle que l’on n’a jamais consommée.
L’audit obligatoire des parcs immobiliers publics et privés devrait mettre sur le marché de l’emploi des dizaines de milliers d’ingénieurs et donner un coup de pouce à la formation En effet, pour réaliser les expertises, il faudra des auditeurs externes qualifiés selon la norme NF X 50-091.


Le même décret, promulgable dès demain si la volonté existe, devrait permettre, après la période d’audit, de mettre en place des sanctions. Pour les entreprises privées, une ponction sur leurs chiffres d’affaires : 2% par exemple puis 1% par an jusqu’à la mise en place des préconisations du rapport d’audit. Ce serait suffisant pour voir les entreprises devenir, soudain, vertueuses et clamer haut et fort leur engagement indéfectible envers la politique nationale de préservation de l’environnement.


Pourtant, certaines entreprises n’ont pas attendu une telle obligation légale. Conscientes du potentiel des gains qu’elles pouvaient engranger, elles ont volontairement mis en place un système de management de l'énergie certifié ISO 50001.
Elles ne sont encore que trois au Maroc.

 


Fouad Akalay

 

 
Le BTP turc au Maroc entre discrétion et efficacité

    Au Maroc, les entreprises de bâtiment et de génie civil turques brillent aussi bien par leurs performances que par la discr...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
EAC : la parole aux étudiants

    Rappel des faits : Créée en 2004 sur initiative gouvernementale, l’Ecole Supérieure d’Architecture de Casablanca est...
 
Marchica Med entame la réhabilitation du canal des Pangalanes

    C’est parti pour Marchica Med à Madagascar. Une délégation d’experts marocains a effectué durant la 2ème semaine de ...
 
AVEO Energie lance ACACIA

    Unique fournisseur d’énergie biomasse au Maroc, AVEO Energie vient de créer en partenariat avec le groupe espagnol EBE, A...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Interview avec Mohamed ZAHID, PDG Menara Holding

    Quels sont les projets phares qui vont être présentés lors de la COP22 ? M.Z : Tout d’abord, je tiens à vous exprim...
 

Plus d'interviews

Changement climatique et Paysage

    L’objectif de l’AAPM est d’assurer une bonne pratique de la profession d’architecte-paysagiste au Maroc et d’œuvr...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.